mathilde
rambourg-
schepens

all our yesterdays : une danse, une histoire, un acte de foi, un fantôme.


Les glaciers sont des métaphores de la mémoire : ils contiennent, d’une certaine façon, tous les souvenirs du monde. Différentes époques s’y superposent, toutes rassemblées au même endroit. Les glaciers sont aussi le lieu où se joue la destruction du vivant : leur disparition remet en question la survie des espèces qui peuplent la planète ainsi que celle des souvenirs que le vivant a laissé en leur sein.
Deux danseurs avec des chaussures de randonnée tentent l’ascension d’une montagne invisible. Un fantôme sous auto-hypnose explore les endroits désertés du web sur un espace sonore magnétique. Un homme fait une conférence online sur les glaciers pour quelqu’un qui n’est pas là.
Inspiré du Mont Analogue de René Daumal, AOY est une tentative d’invocation, une manière de faire revenir à la vie, à travers différents rituels, ce qui a irrémédiablement disparu.

/ Produit par: Collectif W.O.R.K.?, Cité Internationale des Arts de Paris, Théâtre de Montreuil-sur-Mer, Centre national de la danse (CN D), Le 6B, lieu de création et de diffusion, Azala Espacio, La Communauté d'agglomération des deux Baies en Montreuillois (62).

Ce projet a obtenu la bourse de résidence de création IBERESCENA 2016 / 2016-2021

création : Lilli Garcia Gomez, Gaëtan Brun-Picard, Miguel Rojo, Mathilde Rambourg-Schepens et Lucie Calise
chorégraphie : Gaëtan Brun Picard, Lilli Garcia Gomez
dramaturgie : Miguel Rojo, Mathilde Rambourg-Schepens
création lumière et espace sonore : Mathilde Rambourg-Schepens
création spatiale et vidéos live : Lucie Calise