mathilde
rambourg-
schepens

Monde(s) Hybride(s)

[ Projet en cours ] Résidences de transmission et de création.
Loin de la conception des Lumières qui montre une Nature passive et mécanique –une Nature-outil apprivoisable et maîtrisable– notre but est de revenir à la conception du vivant des fabulistes : celle des enchevêtrements interspécifiques où les échanges réciproques entre une multitude d’êtres est nécessaire à la vie. Aujourd’hui nous paraît un moment opportun pour imaginer et raconter ensemble de nouvelles histoires affranchies de l’Homme et de la Nature. De telles histoires ont le droit d’être issues de la fabulation et d’être en même temps vraies.

/ Produit par: Stereolux, la CCN, Accès(s) festival des arts numériques
   Un projet du Collectif W.O.R.K. ?